Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bulletin de l'Union Santé Départemental CGT de l'Orne
  • Bulletin de l'Union Santé Départemental CGT de l'Orne
  • : Reflets de la dynamique syndicale C.G.T. de la Santé et de l'Action Sociale de l'Orne
  • Contact

Recherche

22 janvier 2017 7 22 /01 /janvier /2017 18:46

Une délégation CGT a été reçue par le Directeur Général, Monsieur AMRI, accompagné de  Madame GAUTIER, Directrice adjointe, ce mercredi 18 janvier 2017.

 

         Après une brève présentation de son parcours professionnel, le syndicat fait à Monsieur le Directeur une synthèse sur l'historique et le contexte actuel de notre hôpital.

Nous profitons aussi de cet entretien pour aborder différents thèmes, notamment:

Situation financière.

Monsieur le Directeur tient un discours volontariste sur le retour à l'équilibre financier avec le patient au centre de ses préoccupations.

« L'hôpital  doit réduire  son déficit pour lui donner un vrai avenir. »

Et pour se faire, celui-ci dit qu'il n'y arrivera pas seul, il faudra:Un pacte de confiance en changeant soi même,

  1. Un travail collectif,
  2. Des rapports humains basés sur des faits et des projets,
  3. un dynamisme soutenu par l'Agence Régionale de Santé
  4. La CGT dénonce depuis des années le « sous-financement des hôpitaux » dû aux  politiques nationales  de santé qui ont précipités quasiment tous les hôpitaux publics dans de grandes difficultés financières, y compris l'Aigle. Ce discours volontariste, de Mr le Directeur, nous le connaissons bien, puisque pratiqué par tous ses prédécesseurs………….. Nous jugerons sur les faits, avec le personnel

 

Suite à un article de presse, que signifie "un renouveau en matières d'offres de santé"?

Monsieur le Directeur souhaite améliorer les relations avec la médecine de ville, l'organisation médicale, porter des projets transversaux afin d'avoir une offre de soins digne pour le patient et être fier de travailler à l'hôpital de l'Aigle.

Redéploiement des postes:

Nous avons également interrogé la Direction sur l'organisation de travail mise en place suite à la réduction des effectifs dans les services de chirurgie et  médecines, afin de permettre l'ouverture des soins continus et des IOA.

         Pas d'information précise à ce sujet, si ce n'est le recrutement d'un médecin anesthésiste en soins continus.

Suite à cette non réponse, nous avons transmis à Monsieur le Directeur:

  • la liste des 18 praticiens qui exercent ou ont exercé en Médecine B depuis Octobre 2016,
  • ainsi qu'une Fiche d'Évènement Indésirable sur la prise en charge des patients.

Ce turn-over soulève des interrogations:

  • Quelle organisation  médicale et paramédicale?
  • Quelle prise en charge de qualité et suivi du patient?
  • Ce turn-over facilite-il la confiance et le dialogue avec la médecine de ville?
  • Quelle réputation et crédibilité sur la place de l'Aigle?

Réponse de la Direction: elle est consciente de cette rotation mais c'est un problème de démographie médicale rencontré dans tous les établissements français.

Nous appelons à la vigilance de Monsieur le Directeur sur des conditions de travail déjà dégradées et très tendues dans tous les services. Nous lui signifions par la même occasion la reconnaissance des patients pour la qualité de leur prise en charge par nos collègues paramédicaux.

Droit d'alerte en Chirurgie

Monsieur le Directeur nous informe que le droit d'alerte déposé le 17 janvier 2017 pour le service de Chirurgie n'est pas justifié puisque les effectifs sont en conséquence des lits ouverts.

N'ayant pas tous les éléments et face à ces propos, nous avons rappelé qu'une organisation de service (réduction d'effectifs, auto-remplacement, travail en dessous de l'effectif de sécurité, heures supplémentaires, non respect des repos, soir/matin...) pouvait à plus ou moins long terme engendrer des conséquences psychologiques graves et donc légitimer un droit d’alerte.

Travaux aux urgences en relation avec les I.O.A ? et la réorganisation du BAC ?, A.M.A ?.

Nous avons soulevé le fait que le personnel concerné par ces réorganisations devait être concerté et écouté quant aux travaux, notamment sur l'ergonomie des postes de travail.

L'organisation de travail du Home Moulinois.

Une réunion doit se tenir très prochainement pour réétudier cette organisation.

Quel était l'objectif de la délégation d'Évreux?

Nous lui avons fait remonter l'inquiétude du personnel, suite à la visite dans certains services logistiques d'une délégation du GHT d’Évreux.

Sur ce point, Madame Gautier nous informe que cela n'était qu'une visite de courtoisie.

 

Monsieur le Directeur se dit respectueux du statut de la fonction publique, des instances et des avis émis. Nous prenons acte de ces propos.

 

Déterminés, nous relançons notre demande de rendez-vous auprès du ministère de la santé afin de remettre les pétitions et faire aboutir le projet immobilier initié par l'administrateur provisoire ministériel et élaboré par un cabinet d'architecte.

Repost 0
Published by usdcgt61
commenter cet article
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 14:21

Le Conseil Régional de Normandie présidé par Hervé MORIN vient de décider la fermeture de neuf écoles d’infirmiers et d‘aides-soignants en Normandie. Seraient concernées les villes suivantes : Caen (EPSM), Falaise, Honfleur, Vire, Avranches (Polyclinique de la Baie), Coutances, Alençon, Argentan, Bernay et le Havre (institut privé).

 

A en croire le conseil régional, il y aurait trop de diplômés par rapport aux débouchés. Il est vrai que quand on décide de supprimer 22 000 postes dans la Fonction Publique Hospitalière, ça réduit d’autant les offres d’emplois. En la matière, M. MORIN n’est pas en manque d’idées, lui qui en 2014, réclamant un plan d’économies de 80 milliards d’euros dans la Fonction Publique, déclarait : "si on augmente le travail dans la fonction publique, on aura moins besoin de fonctionnaires". Et de préconiser le passage aux 39 heures payés 35…

 

Pourtant, l’hôpital public souffre aujourd’hui d’un sous-effectif chronique qui amène les agents à sacrifier leurs congés, à accepter des horaires de plus en plus démentiels, à réduire le soin à sa dimension technique au détriment de la relation humaine. Géré telle une entreprise, l’hôpital est devenu une machine infernale qui broie les personnels les conduisant à l’épuisement physique et psychique voire au suicide.

 

Cette réalité là, M. MORIN n’en a cure. Sa décision s’inscrit ainsi pleinement dans le cadre de la Loi Santé qui vise à un « redimensionnement majeur des capacités hospitalières » par le biais des groupements hospitaliers de territoire (GHT). C’est cette politique qui a conduit à la fermeture de la maternité de Falaise. C’est cette même politique qui organise la fermeture des IFSI et IFAS.

 

Les syndicats CGT des hôpitaux du département, réunis au sein de l’USD, exigent le maintien de toutes ces écoles dont la qualité de l’enseignement, notamment en raison de leur dimension à taille humaine, est reconnue et qui sont pourvoyeuses d’emplois pour les jeunes de la région.

Nous nous tenons prêts, auprès des élèves et des personnels, dans l’unité la plus large, à mener la nécessaire lutte collective qui seule pourra avoir raison de cette décision politique.

 

Nous appelons tous les élèves et tous les personnels à se joindre massivement aux différentes actions qui seront organisées le 8 novembre prochain à l’appel de nombreuses organisations syndicales et professionnelles.

Repost 0
Published by usdcgt61
commenter cet article
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 22:27

LA PRESSION DES SALARIES DU SECTEUR PUBLIC :

EST UN CHOIX POLITIQUE !

LA PRESSION ENVERS LE PERSONNEL DU CHICAM :

EST UN CHOIX DE DIRECTION !

En se refugiant derrière les décisions économiques prises au niveau national et relayées par les ARS, la Direction donne une banalité au mal qu’elle est en train de faire aux salariés et aux valeurs qui sont les leurs. Malgré les drames humains qui sont connus sur le territoire national et plus particulièrement en millieu hospitalier, la direction fait comme s’ il ne se passait rien. Son refus à ne pas prendre en compte les revendications et propositions, ne fait qu’amplifier la souffrance et le burn-out du personnel.

Sa logique purement financière , nie les valeurs des soignants, use les salariés les plus volontaires et ne prend pas en compte les besoins et attentes des populations et des usagers .

Les réorganisations à l’arrachée mettent en port -à- faux la sécurité des soins. Le phénomène est accentué lorsque les décisions sont unilatérales et ne prennent pas en compte l’expérience de terrain .

La CGT du CHIC Alençon Mamers appelle une nouvelle fois la direction à prendre en compte les revendications d’amélioration des conditions de travail .

LA CGT APPELLE TOUS LES SALARIES A REJOINDRE LE MOUVEMENT CAR TOUT LE MONDE EST CONCERNE !

Repost 0
Published by usdcgt61
commenter cet article
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 17:21


Qui sommes-nous ? Des Assistants de Régulation Médicale, nous répondons aux appels 15 de l’Orne, nous sommes le 1er maillon de la chaîne des secours.
Nos missions :
- localiser géographiquement les appelants de l’Orne
- analyser la détresse et le degré de l'urgence et transmettre l'appel au médecin régulateur
- conseiller sur des gestes de premiers secours
- déclencher les secours appropriés = ambulance privée, pompiers, SMUR, Hélicoptère
- assurer le suivi des interventions
- assurer l’accueil sur un plateau technique adapté
- organiser et gérer les situations d’urgences exceptionnelles (attentats, plan novi = nombreuses victimes …)
Aujourd’hui nos missions sont mises à mal suite à l’annonce de la réorganisation du SMUR : avec 3 ambulanciers postés de jours + 3 ambulanciers postés de nuit cela met fin à la flexibilité de l’organisation et le fonctionnement du service.
Quelle sera notre responsabilité quand nous ne sommes plus en mesure de répondre à l’urgence vitale ?
Nous sommes déjà dans un contexte où la demande de secours ne cesse d’augmenter (désertification médicale), ce qui engendre déjà beaucoup de stress, des heures supplémentaires, des plannings surchargés, de l’auto-remplacement.
Quand sera-t-il avec la nouvelle réorganisation ?
Il est aujourd’hui question d’une mutualisation régionale du SAMU : avec un seul SAMU pour la Normandie, entrainant la fermeture du SAMU61.
Comment et ou seront gérés les appels des Ornais ?
Notre connaissance du département tant au niveau géographique mais aussi au niveau technique (connaissance des hôpitaux et de leurs compétences, des médecins libéraux) est primordiale dans notre métier.
Qu’en sera-t-il quand les appels seront gérés par un SAMU ignorant tout des spécificités de l’Orne ?
Et nous ou irons nous ???

Repost 0
Published by usdcgt61
commenter cet article
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 17:16

Les personnels des SAMU et SMUR d’Alençon sont dans l’action depuis plusieurs jours pour s’opposer à la réorganisation de ces deux services , réorganisation qui conduirait

si elle est mise en œuvre à remettre en cause l’efficacité de ce service public d’urgence sur notre département.

Pour le SAMU il est aujourd’hui question d’une régionalisation , pour le SMUR d’une réorganisation, mais dans les deux cas le but recherché est le même :

Faire des économies coûte que coûte !

Peu importe les conséquences sur la vie des gens placés en situation d’urgence vitale et sur l’emploi et les conditions de travail des personnels!

Il nous parait donc important de soutenir l’action des personnels des SMUR et SAMU, en passant les voir ( pour celles et ceux qui sont à proximité), en signant la pétition soit sur place , soit en ligne sur le site change.org ou encore en leur adressant un message de soutien via le syndicat CGT du CHIC Alençon-Mamers (cgt@ch-alencon.fr).

De plus la CGT et FO viennent de déposer un préavis de grève pour le service des urgences de ce même hôpital.

En fait c’est l’ensemble des établissements publics de santé de notre pays qui souffre aujourd’hui d’un manque de financement et ce ne sont pas les annonces de la Ministre de la Santé concernant le financement de la Sécurité Sociale qui doivent nous rassurer!

Nous réaffirmons que l’égalité pour tous en matière d’accès aux soins est un droit et nous vous appelons toutes et tous à soutenir les camarades, les salariés qui se battent pour préserver ce droit !!!

Repost 0
Published by usdcgt61
commenter cet article
7 juillet 2016 4 07 /07 /juillet /2016 14:35
Un Exemple de Démocratie !!!

Un Exemple de Démocratie !!!

Repost 0
Published by usdcgt61 - dans CPO
commenter cet article
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 13:09
Le GHT c'est la faute des politiques au CPO ? facebook: cgt.cpo

Le GHT c'est la faute des politiques au CPO ? facebook: cgt.cpo

Repost 0
Published by usdcgt61 - dans CPO
commenter cet article
23 juin 2016 4 23 /06 /juin /2016 13:56

« C’est la faute des politiques ! »…
… voilà ce qu’on peut entendre, ici et là dans la bouche des directeurs
d’établissements. Comme si les politiques n’avaient pas d’idées autres que faire des
découpages « territoriaux » pour le seul désir de régner sur « leurs » terres…L’hôpital, ça
ne les intéresserait pas…. !!!
A d’autres ! Il faut cesser de prendre les gens pour des imbéciles !
Les politiques ont des intentions, n’en doutez pas ! Ils en ont beaucoup, et en particulier
pour le monde hospitalier ! Le GHT est, comme le dit Monsieur le Directeur du CPO
(mardi 21 juin, CTE), un « machin »… qui nous conduit, « je vous mets à l’aise, ne nous
voilons pas la face, vers une fusion des établissements » !
Traduisons : La loi santé dite loi Touraine prévoit 22000 suppressions de postes, et
16000 suppressions de lits !
Il faut faire des économies….sur la santé des citoyens !!!
Illustrations : « Les Groupements Hospitaliers de Territoire sont une arme de
restructuration massive » (ADRHESS, association des DRH d’hôpitaux, le 8 mai)…. « Le
passage va être rude » (le Président des Directeurs d’Hôpitaux, source : dépêche APM).
Concrètement : Pour le CPO, comme pour tous les établissements des GHT, on connaît
les premiers touchés par la restructuration (mobilité, suppressions de postes, etc.) : les
personnels des services administratifs, logistiques, biomédicaux. Autant de missions où
la culture de la mutualisation des moyens est déjà « ancienne et éprouvée », pour le pire
(mauvaises conditions de travail, précarité, chômage…), dans le champ privé du travail
(industrie, tertiaire, etc.). Va pour la « saison 1 » !!!
Saison 2 ?.....l’activité des soins sera au programme, et là aussi la privatisation et la
santé à 2 vitesses guideront les transformations !
Les hôpitaux psychiatriques revendiquent leur statut d’établissements spécifiques,
admissibles à la dérogation prévue par la loi. Mais les Directions Générales des ARS
restent sourdent à leurs demandes ! Trois organisations syndicales des psychiatres des
hôpitaux appellent leurs consoeurs et confrères à une journée nationale de grève le 27
juin prochain.
C’est le système de la santé publique qui est attaqué ! Les casseurs ne sont pas
ceux que l’on croit ! C’est en effet la faute des politiques! La logique en marche est
celle de l’Accord Général de Commercialisation des Services, signé par l’Union
Européenne en 1995 ! L’Histoire est au rendez-vous, et nous rattrape : la Santé
devient une marchandise commercialisable! Pour en arriver là, les politiques
votent des lois ! Les ARS commandent, et les directeurs suivent… Le GHT est une
première étape !
La CGT ne peut pas laisser passer ça !
Le directeur va vous expliquer le GHT, le mardi 28 juin. Demandez lui
ce qu’il compte faire, ou ne pas faire, avec le « machin » !

Repost 0
Published by usdcgt61
commenter cet article
10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 23:23

Vous allez être reçu par votre cadre pour votre évaluation annuelle qui conduira à la notation. Il s’agit d’une rencontre durant laquelle on va parler de vos valeurs professionnelles, on évalue le professionnel pas l’individu. C’est un moment pour parler des qualités humaines et non de la rentabilité du soin. C’est une évaluation sur le long cours et non sur un évènement. Ce n’est pas un moment de délation. Vous allez aussi préciser vos souhaits en matière de formation. L’appréciation ne doit pas faire référence à des critères autres que ceux de la notation administrative. (Rien sur les arrêts maladies, les congés maternité, les opinions politiques, syndicales ou religieuses………)

LA NOTE ADMINISTRATIVE A UNE INFLUENCE SUR

► Les avancements de grades

►Le déroulement de carrière, car l’avancement d’échelon est plus ou moins rapide selon la note.

►La répartition de la prime de service.

►Le salaire.

►La retraite.

Vous pouvez contester votre notation en saisissant la commission administrative compétente.

PRÉPAREZ VOTRE ENTRETIEN PROFESSIONNEL QUI DOIT DONNER DU SENS A VOTRE TRAVAIL ET A VOTRE PLACE AU SEIN DE L’ÉQUIPE ET S’INSCRIRE DANS LE PROJET DE SERVICE

Repost 0
Published by usdcgt61
commenter cet article
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 14:04
Loi Travail : NON au passage en force !

Loi Travail : NON au passage en force !

Repost 0
Published by usdcgt61 - dans Loi Travail
commenter cet article