Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bulletin de l'Union Santé Départemental CGT de l'Orne
  • Bulletin de l'Union Santé Départemental CGT de l'Orne
  • : Reflets de la dynamique syndicale C.G.T. de la Santé et de l'Action Sociale de l'Orne
  • Contact

Recherche

20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 14:00


L’été approche….Devant le manque préoccupant de personnels dans de nombreux services, des collègues risquent d’être confronté-e-s à diverses demandes : quitter ponctuellement leur lieu d’affectation pour aller remplacer sur d’autres unités de l’hôpital, être rappelé-e-s par téléphone chez eux pour changer d’équipe ou de roulement, revenir sur leurs repos ou congés, faire une relève…

Devant certaines méthodes inacceptables de gestion de la pénurie de personnels, le syndicat CGT du CPO alerte la Direction et les manageurs quant au respect de la réglementation sur le temps de repos des agents.


Etre fonctionnaire ou agent public n’est pas synonyme de soumissions !


La législation sur le temps de travail prévoit des aménagements au travers de décrets (décrets 2002-8 et 2002-9 du 4 janvier 2002, loi 79-587..).

De même, des salarié-e-s sont sollicité-e-s directement par leur responsable concernant l’obligation de communiquer leurs coordonnées téléphoniques privées.

Cette demande est totalement illégale sur le fond, et est une atteinte à la vie privée et la liberté individuelle. En effet, Il n’existe à ce jour aucune obligation légale pour les salarié-e-s du privé ou les agents de la Fonction Publique de fournir à leur employeur leur numéro de téléphone fixe, numéro de portable, etc., afin d’être joint à leur domicile.

Seul le dispositif dit « plan blanc » prévoit la recension des données personnelles sur un mode
sécurisé, utilisables à la demande du préfet.
Toutefois, le fait de rester disponible pour son employeur est considéré comme une garde ou une
astreinte et les heures doivent être rémunérées.
Par ailleurs, un préavis de grève est d’ores et déjà déposé par l’intersyndicale CGT-FO-SUD pour le jeudi 25 juin prochain dans le secteur de la Santé et de l’Action Sociale. Pour la CGT, il s’agit de demander :
· le retrait du projet de loi Santé dit « Loi Touraine »
· arrêt de la fermeture de services et de lits
· abandon de toutes les mesures d’économie qui asphyxient les établissements et les services
· le maintien de tous les postes et l’embauche d’effectifs qualifiés
· l’arrêt de la casse des métiers du social


Une manifestation nationale aura lieu à Paris, mais aussi des rassemblements dans les régions, devant les ARS, les préfectures, les hôpitaux, les organismes sociaux.
Rassemblement à partir de 11h00 devant la préfecture d’Alençon Jeudi 25 juin 2015

Départ 6h30 place Foch, à Alençon pour Paris en bus, s'inscrire au CHIC Alençon/ Mamers


On ne peut pas laisser le gouvernement démolir le Service Public de Santé !

Partager cet article

Repost 0
Published by usdcgt61
commenter cet article

commentaires