Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bulletin de l'Union Santé Départemental CGT de l'Orne
  • Bulletin de l'Union Santé Départemental CGT de l'Orne
  • : Reflets de la dynamique syndicale C.G.T. de la Santé et de l'Action Sociale de l'Orne
  • Contact

Recherche

7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 10:35

 

 

Les 9 et 10 juillet se tiennent à Paris les réunions de la Conférence sociale voulue par le Président de la République.

La CGT sera présente pour aider les parlementaires à établir une Loi Hospitalière profondément différente de la loi HPST (Hôpital-Patient-Santé-Territoire), une Loi permettant un développement du service public de santé et d’action sociale, avec une accessibilité proche des besoins de la population, une Loi abolissant la T2A (Tarification A l’Activité et développant les moyens financiers vers l’hôpital et les services publics.

 

 

A ce moment, décrit par le nouveau gouvernement comme un moment de démocratie sociale, le Directeur de l’ARS (Agence Régionale de Santé) de Basse-Normandie la bafoue en mentant effrontément aux défenseurs de la Maternité de Vire.

La CGT appelle tous les salariés, retraités, défenseurs du système public de santé à manifesterdevant l’Agence Régionale de Santé, place Jean Nouzille à Caen le lundi 9 juillet 2012 à partir de 12H30.

A 15H la coordination régionale CGT Basse-Normandie tiendra une conférence de presse sur la situation.

 

Dans l’ORNE, le Directeur de l’ARS n’a pas hésité non plus à continuer la destruction de l’offre de soins de proximité en bafouant les salariés !!!

Exemples :

  • à Vimoutiers, après une grève exemplaire fin décembre 2011 de tout le personnel de l’hôpital Marescot, qui refusait la remise en cause des RTT (passage de 17 à 5 RTT), le directeur est parvenu à passer en force fin juin en consultant le personnel individuellement !! En prétextant la perte d’emploi des contractuels et des mutations d’office, si le personnel ne faisait pas d’efforts ! Nouvelle technique de pression !!!

  • à l’Aigle, l’ARS récuse l’EPRD (Etude Prévisionnelle des Recettes et des Dépenses) sous prétexte d’une trop grande ligne budgétaire sur le PERSONNEL, et la direction propose en échange une nouvelle diminution de 8 lits en chirurgie et de 7 lits en maternité (pour rappel en 2008, la lutte a été payante et l’ARS n’a pas pu fermer ces 2 services, de plus les réorganisations sont de mises depuis longtemps à l’Aigle, 12h en maternité, diminution de lits en chirurgie…….)

  • à Alençon, les sommes versées par l’ARS pour la partie d’unité de soins (UCSA) du service pénitencier sont, de l’avis général, vraiment très en deçà des besoins estimés, et exprimés dans le projet rédigé en conformité avec le cahier des charges des administrations de tutelles… travaux afférents à l’accueil des détenus au CHIC Alençon/Mamers sous financé pour un établissement déjà endetté….

 

DANS L’ORNE, POUR LA CGT, LE CHANGEMENT DOIT ETRE EFFECTIF : POUR UN SERVICE PUBLIQUE DE SOIN DE PROXIMITE, ET POUR L’ARRET URGENT DES MESURES

INHUMAINES ET AUSTERES (LOI HPST ET TARIFICATION A L’ACTIVITE)

Partager cet article

Repost 0

commentaires