Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Bulletin de l'Union Santé Départemental CGT de l'Orne
  • Bulletin de l'Union Santé Départemental CGT de l'Orne
  • : Reflets de la dynamique syndicale C.G.T. de la Santé et de l'Action Sociale de l'Orne
  • Contact

Recherche

1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 23:39

Ce mardi 29 janvier 2013, le syndicat CGT a rencontré le personnel de Moulins la Marche pour le devenir de la maison de retraite.

 

Il faut rappeler qu'il y a environ cinq ans la commission de sécurité a imposé des travaux de remises aux normes de sécurité.

Trois ans après, la commission a constaté l'absence de travaux et à imposé en mesure compensatoire la présence d'un agent de sécurité la nuit (coût annuel pour l'établissement 90000€). Aujourd'hui, le préfet, garant de la sécurité des résidents et du personnel, veut fermer la structure car les TRAVAUX de remises aux normes ne sont toujours pas réalisés.

 

La Direction de l'établissement utilise t-elle la position du préfet pour répondre à une demande de l'Agence Régionale de Santé concernant un Contrat de Retour à l'Équilibre Financier qui comprendrait la fermeture du HOME MOULINOIS ?

 

Le Directeur Délégué annonce lors des vœux aux personnels qu'il met « un point d'honneur à réussir la fermeture de Moulins la Marche ».

Où place t-on notre rôle, notre mission de SERVICE PUBLIC ?

Et qu'advient-il du résident dans cette démarche?

 

Comme par hasard cette structure ne serait pas « rentable ». Alors que les bilans budgétaires pluriannuels des maisons de retraites de l'hôpital sont excédentaires. Où vont ces excédents? Servent ils à réduire le sous financement de l'hôpital?

Mais comme dit le dicton:

« Lorsque l'on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage..... »

 

L'estimation du coût de la remise aux normes est d'environ 270000€.

  • Soit 3 années de prestation d'agence de sécurité.
  • Soit à peine 10% du plan d'investissement 2013.

 

C'est pourquoi, l'équipe comprend la position préfectorale mais a décidé de lutter avec la CGT contre:

  • La fermeture du « HOME MOULINOIS ».
  • La suppression des 15 postes sur l'ensemble de l'établissement.
  • L'incitation qui leur est faite de  suivre les résidents vers l'établissement de Aube.
  • Le déracinement et les conséquences psychologiques sur les résidents de cette structure publique de 22 lits.
  • L'orientation des résidents et leur famille vers la maison de retraite de « Aube » qui est un établissement privé à but lucratif, avec un surcoût mensuel variant de 150€ à 1000€.
  • Les conséquences néfastes sur l'économie de la ville de Moulins la Marche, même si ce n'est pas notre rôle premier.

 

         Il faut que cesse la chasse aux sorcières, l'hôpital n'en sortira pas plus RICHE dans tous les sens du terme si le « HOME MOULINOIS » disparaît. Il n'y pas une année, un mois où le personnel n'est mis sous pression, doit se réorganiser.... Comment travailler en toute sérénité ?

         Hier la maternité était sur-dotée en personnel. Avant-hier la chirurgie était déficitaire. Aujourd'hui, c'est le « HOME MOULINOIS » qui est non rentable.

 

« Non la maison de retraite de Moulins la Marche n'est pas la verrue de l'hôpital de l'Aigle comme le prétendent certaines personnes de la direction ».

 

La CGT sera vigilante à ce qu'aucune pression ne soit faite sur le personnel. Des entretiens individuels avec la direction sont prévus du 04 au 09 février 2013. Nous rappelons que les agents peuvent être accompagnés par des élus du personnel.

 

la CGT appelle à signer massivement la pétition.

 

La CGT appelle les collègues, la population à la solidarité pour le maintien de cette structure, par le biais de mots de soutien et en participant aux actions qui peuvent être entreprises.

 

La CGT appelle les familles à ne pas se précipiter vers d'autres établissements, le préfet n'aurait

signifié qu'un avertissement et non un arrête préfectoral.

 

Le Conseil Général semblerait vouloir maintenir ce site !

La CGT, avec le personnel réclame une position claire et les moyens nécessaires à sa remise aux normes.

Partager cet article

Repost 0
Published by usdcgt61 - dans Santé Publique
commenter cet article

commentaires